Inauguration des centrales

Inauguration des centrales

Inauguration des centrales d’Itsambuni et Trenani prévue pour le 15 novembre par le Fonds Abu Dhabi

 

Annoncée lundi dernier par les représentants de la société qui s’occupe de l’installation des nouvelles centrales d’Itsambuni et de Trenani, une mission du Fonds Abu Dhabi composée du manager de projets au niveau du département des opérations, Mohammed Hasan Alhamedi et de l’ingénieur au département des opérations, Abdulla Mubarak Al Mehairbi est arrivée aux Comores ce mercredi et a été reçue par le ministre en charge de l’énergie, Houmed Msaidié en présence du secrétaire général du gouvernement, du conseiller privé du président de l’Union et du secrétaire d’État chargé de la coopération.

Venus pour faire le suivi des différents projets engagés par le Fonds Abu Dhabi en faveur des Comores, les représentants émiratis ont annoncé d’emblée que l’inauguration officielle des centrales d’Itsambuni et de Trenani est prévue pour le 15 novembre 2019 pour ainsi répondre à la sollicitation de la partie comorienne qui souhaite régler en priorité les difficultés actuelles liées à la fourniture irrégulière de l’électricité.

Le ministre de l’économie, Houmed Msaidié a rappelé que Ngazidja a besoin de 14 mégawatts et qu’actuellement, on en est à 10. De son côté, Ndzuani est à 1,5 mégawatt actuellement alors que la demande atteint les 8 mégawatts. Ainsi, le ministre a mis l’accent sur la mise en service de ces nouvelles centrales capables de produire jusqu’à 12,5 mégawatts afin de soutenir considérablement la production de la Sonelec.


Les négociations ont également porté sur l’utilisation de l’enveloppe de 50 millions de dollars octroyés par les Émirats arabes unis. Le gouvernement comorien à travers le ministre de l’économie, des investissements, de l’énergie chargé de l’intégration économique, du tourisme et de l’artisanat propose une utilisation axée sur la formation professionnelle, l’énergie solaire, la réhabilitation des aéroports régionaux et celle des marchés de Moroni et Mutsamudu.

C’est ainsi que la délégation émiratie a annoncé la création d’un centre de formation professionnelle et la construction d’une centrale solaire. Elle a également réaffirmé la volonté des autorités émiraties à aider le gouvernement comorien pour le lancement de l’usine de pêche dès que les obstacles liés à la participation du Qatar seront levés.

Il était également question de l’hôpital de Samba et d’autres projets que le Fonds Abu Dhabi se montre disposé à financer.

En ce qui concerne les dossiers des aéroports régionaux et des marchés des grandes villes, d’autres rencontres sont nécessaires pour y revenir en profondeur.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *